Les types de questions d’une enquête en ligne

Avr 29, 2016 | Optimisez vos questionnaires

Quelques conseils pour optimiser le choix du type de questions dans vos questionnaires

 

Rédiger un questionnaire n’est pas toujours facile. Il est dur de prendre du recul sur un questionnaire que l’on est en train de rédiger puisqu’on connaît son sujet et ses objectifs. Problème ? Vous n’êtes pas vos répondants. Il est donc important de travailler et de retravailler la rédaction de son questionnaire jusqu’à obtenir une enquête à laquelle tout le monde pourrait répondre.

Des questions concises et précises !

 

Ce conseil ne s’applique pas à la longueur de la question mais plutôt aux termes utilisés dans votre question. Si vous voulez demander à votre répondant d’évaluer plusieurs items alors ne lui demandez pas tout à la fois ! A chaque item sa question pour que la question soit facile à comprendre et que la réponse vienne naturellement mais aussi pour vous simplifier l’analyse !

Par exemple :

Les horaires et l’accueil de notre magasin vous conviennent-ils ?

SI le répondant voit cette question, il peut se sentir perdu… Et pour cause peut-être qu’il est satisfait des horaires du magasin mais pas de l’accueil ou inversement. Il vaudra donc mieux dissocier les deux items de cette question :

→ Les horaires d’ouverture du magasin vous conviennent-ils ?

→ Êtes-vous satisfait de l’accueil dans notre magasin ?

N’influencez pas votre répondant

 

Lorsque l’on rédige un questionnaire, on ne se rend pas souvent compte que l’on peut influencer son répondant avec la manière dont on rédige la question. Mais vous ne devez en aucun cas biaiser le jugement de vos répondants, ou cela faussera complètement votre analyse et vos données ! Ne prenez donc pas parti dans la rédaction de votre questionnaire et essayez de rester le plus neutre possible.

Par exemple :

Que pensez-vous de notre super nouveau produit ?

Si les répondants se retrouvent devant cette question ils auront deux choix : quitter le questionnaire puisqu’ils trouvent qu’ils sont trop influencés ou bien répondre de manière positive (ou négative selon votre prise de position) et ils répondront en suivant votre influence pour ne pas vous contrarier. Pour éviter cela, il vous faut rester neutre :

Que pensez-vous de notre nouveau produit ?

De plus, si vous utilisez une échelle de Likert, vous ne devez pas influencer le répondant en mettant plus de possibilités de satisfaction que d’insatisfaction (et vice versa). Vous devez avoir un point neutre au milieu de vos possibilités de réponses :

Pas du tout satisfait – pas satisfait – ni satisfait ni insatisfait – satisfait – tout à fait satisfait

N’hésitez pas à préciser des choses à vos répondants

 

Si vous parlez d’un nouveau produit, d’une nouvelle enseigne ou d’un terme qui n’est pas connu de tous, n’hésitez pas à ajouter une phrase de précision avant votre question. Histoire que votre répondant ne soit pas découragé dès les premières questions ou alors qu’il réponde à côté du sujet.

Par exemple :

Que pensez-vous de l’entreprise Eval&GO ?

Certains répondants peuvent ne pas connaître cette marque et donc se décourager face à votre questionnaire à propos d’un sujet qui leur est étranger, n’hésitez donc pas à préciser :

Eval&GO est une entreprise française proposant un logiciel permettant de créer, de personnaliser et d’analyser vos questionnaires en ligne. Que pensez-vous de ce concept ?

Vous aussi, créez votre propre questionnaire en ligne !