Les différentes méthodes d’échantillonnage

Juin 28, 2016 | Optimisez vos questionnaires

Petit récapitulatif des méthodes d’échantillonnage afin de réaliser correctement votre étude quantitative

 

Vous devez réaliser une étude quantitative et vous ne vous souvenez plus vraiment des méthodes d’échantillonnage ? Pas de panique, Eval&GO vous propose un petit récapitulatif !

 

Les méthodes non-probabilistes ou échantillon empirique

 

Ces méthodes sont utilisées dans le cas où on ne connait pas toutes les unités de sondage d’une population et donc lorsqu’il est impossible de mettre en place l’étude sur un échantillon aléatoire. Ces méthodes sont les plus utilisées lors d’études marketing.

 

La méthode des quotas

 

La méthode des quotas permet de s’assurer que chaque partie de la population sera représentée de manière similaire à sa proportion dans la population de base. C’est donc une question de proportion dans cette méthode, on cherche à reproduire la population de base à plus petite échelle pour pouvoir extrapoler les résultats de l’échantillon à la population de base.

 

Les échantillons de convenance

 

Cet échantillon est en quelque sorte un choix qui est arbitré par vous-même. Il est généralement choisi pour des contraintes liées à la praticité, l’accessibilité et le coût. Bien sûr les résultats tirés de votre enquête ne pourront donc pas être extrapolés puisque cette méthode ne permet pas de reproduire la population de base.

 

Les échantillons boules de neige

 

Cette méthode vise à choisir un groupe d’individus et à les interroger afin qu’ils identifient à leur tour d’autres membres de ce groupe, qui seront eux aussi interrogés et ainsi de suite. Cette méthode d’échantillonnage est généralement utilisée pour étudier les décisions d’achat.

 

Les méthodes probabilistes ou les échantillons aléatoires

 

Avec ces méthodes, tous les types d’individus sont susceptibles d’être interrogés, ce ne sont donc pas forcément des échantillons qui respectent les quotas mais ils sont plutôt dus au hasard.

 

Méthode du tirage au sort

 

Dans cette méthode, on décide ici de ne pas choisir directement les répondants mais plutôt de laisser le hasard désigner qui seront les heureux élus. Il est donc possible de ne pas avoir des résultats très significatifs lors de l’utilisation de cette méthode.

 

L’échantillonnage stratifié

 

Cette méthode utilise également un tirage au sort mais quelque peu différent de celui utilisé dans la méthode précédente. Avant d’effectuer ce tirage au sort, on va répartir la population en strates homogènes c’est-à-dire un classement selon l’âge ou la catégorie socio-professionnelle par exemple. Cette méthode permet donc d’avoir des résultats significatifs dans chaque strate de la population étudiée. Le seul problème auquel on peut faire face est l’absence d’une liste exhaustive de toutes les unités de sondage de population et donc certaines strates peuvent être sous voire non représentées lors de l’étude.

Vous êtes maintenant prêt pour réaliser votre étude quantitative, il ne vous reste plus qu’à choisir l’échantillon qui convient le mieux à votre besoin et puis vous n’aurez qu’à vous lancer !

Vous aussi, créez votre propre questionnaire en ligne !