Comment améliorer l’expérience de vos répondants en 2019 ?

Juin 20, 2019 | Optimisez vos questionnaires

Incitez votre répondant à participer en améliorant leur expérience.

 

Le remplissage de questionnaires peut être perçu, par certains, comme une corvée. Nous sommes tous confrontés à des questionnaires de satisfaction, enquêtes internes, sondages en ligne… Parfois, les éditeurs de questionnaires se concentrent uniquement sur les résultats qu’ils souhaitent avoir et oublient complètement l’expérience du répondant. Ne pas penser aux répondants peut potentiellement entraîner la chute du taux de remplissage de votre enquête et ainsi, vous empêcher d’obtenir le nombre de réponses nécessaires à sa réussite. Il est donc important d’inciter les personnes qui acceptent de commencer votre questionnaire à le remplir jusqu’à la fin.

 

Profitez du caractère digital de votre questionnaire en ligne.

 

L’élément digital qui a le plus d’impact sur votre questionnaire en ligne est bien évidemment son design général. Choisissez un thème en rapport avec le sujet de votre enquête afin d’apporter de l’attractivité et de la cohérence. Un design perçu comme attractif permettra à votre audience de répondre à un maximum de questions. Pour une expérience personnalisée, vous avez plusieurs options :

Votre questionnaire est en ligne, il est dynamique, profitez-en ! Il est simple d’ajouter une vidéo (courte) à votre questionnaire afin de capter. Evidemment la vidéo doit être intéressante, captivante, et non une simple explication barbante. Dans le cas d’un lancement de produit ou d’un événement, vous pouvez diffuser une vidéo promotionnelle afin de présenter ce produit ou cet événement. Ne proposez pas une vidéo trop longue, n’oubliez pas que votre objectif principal est d’améliorer votre taux de remplissage. Autre élément permettant d’améliorer l’attractivité de votre questionnaire : l’insertion d’images. Les images permettent d’illustrer vos questions et de rendre votre questionnaire encore plus attractif.

 

Utilisez des questions interactives.

 

Certains types de questions peuvent rendre la participation du répondant plus « active ». Par exemple :

  • Remplacez vos questions type «échelle» par des questions type «curseur»
  • Ajoutez une question type «classement» pour que le répondant puisse participer activement grâce au «glisser-déposer»…
  • Utilisez les questions type «empreinte thermique» (heat map) et faites participer vos répondants.

Ces différents types de questions proposent aux répondants de participer directement grâce à leur souris. Par exemple, le fait de déplacer un curseur est plus attrayant que de cliquer sur un bouton radio. Ou encore, le fait de cliquer sur une question type «empreinte thermique» pour montrer ce qu’on aime dans une image est plus intéressant que de regarder une image et de répondre à une question type «réponses multiples».

Concernant la configuration des questions de votre enquête, certaines fonctionnalités vont vous permettre d’obtenir une expérience entièrement personnalisée pour vos répondants. Ces fonctionnalités sont :

  • Les conditionnelles afficher/masquer et les redirections (branching) : configurez l’affichage de certaines questions ou pages en fonction de réponses précédentes.
  • Le Piping : modifiez le libellé d’une question en fonction d’une réponse précédente (regardez cet exemple).

Ces deux fonctionnalités vous permettent de proposer une expérience unique à vos répondants en leur diffusant un questionnaire entièrement personnalisé.

 

Motivez vos répondants.

 

Une introduction au questionnaire peut s’avérer très utile pour motiver le répondant. Vous pouvez, par exemple, annoncer un code promotionnel qui s’affichera à la fin du questionnaire pour inciter votre répondant à le remplir jusqu’au bout (ne faites pas cela dans le cadre d’une enquête de satisfaction, cela biaisera vos résultats). L’introduction est aussi l’occasion d’indiquer clairement le temps que cela va prendre. Si votre questionnaire dure 5 minutes, ne leur dites pas que cela va en prendre 2 ! Il vous faut être honnête par rapport à la durée, sans quoi le répondant risque d’abandonner avant la fin du questionnaire (et aura l’impression qu’on s’est moqué de lui).

 

screen-satisfaction-evalandgo-FR

Configurez les options de votre questionnaire.

 

Il existe de nombreuses options applicables à votre questionnaire, utilisez-les à bon escient afin d’améliorer l’expérience de vos répondants.

  • Autoscroll : cette option permet d’améliorer l’expérience de vos répondants en optimisant la fluidité de votre questionnaire.
  • Numéro des questions : affichez ou masquer les numéros des questions.
  • Barre de progression : afficher la barre de progression permet aux répondants de savoir où ils en sont dans leur remplissage.
  • Redirection en fin de questionnaire : page de conclusion, site internet, résultats du répondant en cas de quiz ou test…

Ces différentes options sont des outils de différenciation vous permettant d’améliorer l’expérience de votre audience lorsqu’elle répond à votre questionnaire en ligne.

 

Évitez ces différents points.

 

  • Les questions type « texte » : peu interactives, elles ne vont pas capter le répondant. Ce sont des questions qui peuvent vous être utiles, mais ne les rendez pas obligatoires et n’en mettez pas trop. La raison est toute simple : cela prend du temps et demande de l’énergie supplémentaire à votre répondant. Une question type « texte » obligatoire peut provoquer purement et simplement l’abandon du questionnaire.
  • Comme je l’ai noté plus haut, le multimédia peut être un atout pour dynamiser votre questionnaire. Ceci dit, il faut faire attention de ne pas en faire trop. Si votre répondant est sur-stimulé avec trop de vidéos (ou d’images), il sera tenté de sauter des questions ou de quitter tout simplement le questionnaire. Il faut trouver le juste équilibre!
  • Il est aussi important de ne pas rendre votre questionnaire trop « publicitaire ». Votre questionnaire doit refléter une image positive de votre entreprise et éviter que le questionnaire soit une simple vitrine promotionnelle.
  • Enfin, il faut éviter les questionnaires trop longs et alambiqués. Le répondant ne doit pas avoir l’impression qu’il perd son temps. Les questions doivent être claires et sans ambiguïté – le répondant ne doit jamais avoir de doutes sur le sens exact d’une question.

Vous aussi, créez votre propre questionnaire en ligne !

Share This